Accueil

Bienvenue sur l'architecture

 

 

 


LE DÉCONSTRUCTIVISME ¤ ARCHITECTURE ET COMMUNICATION¤

Le déconstructivisme, aussi appelé déconstruction, est une école de pensée récente en architecture qui tire ses bases philosophiques du mouvement littéraire déconstruction dont Jacques Derrida fut la figure de proue. Son nom dérive aussi du constructivisme russe des années 1920 dont il prend certaines de ses inspirations formelles.


 

C’est un style contemporain qui s’oppose principalement à la rationalité ordonnée de l’architecture moderne. Les fondements de ce mouvement incluent des idées de fragmentation, des processus de design non linéaire, de la géométrie non-euclidienne, de polarités négatives comme une structure et une enveloppe, et ainsi de suite.

Les apparences visuelles finales dans ce style sont caractérisées par une imprédictabilité stimulante et un chaos contrôlé. Cependant, les critiques de la déconstruction le voient comme un exercice purement formel avec peu de signification sociale.

Quelques architectes connus qui pratiquent dans ce mode sont :

Peter Eisenman est devenu la figure majeure de la déconstruction architecturale, celui qui régulièrement a intégré de façon explicite un questionnement philosophique dans son processus de conception.

 

 

 

Mémorial de l’holocauste à Berlin

 

Architecte et théoricien américain, Peter Eisenman est né en 1932 aux États-Unis. Il vit et travaille àNew York. Il a obtenu un Baccalauréat (bachelor) en architecture de l’Université Cornell en 1955, une Maîtrise en architecture de l’Université Columbia, une Maîtrise et un Doctorat de l’Université de Cambridge en 1963. Peter Eisenman est professeur titulaire de la chaire d’Architecture Irwin S. Chanin à la « Cooper Union », à New York et professeur invité à l’Université de Princeton. En 1967, il a fondé « l’Institute for Architecture and Urban Studies » à New York et y a ouvert son agence d’architecture en 1980. Peter Eisenman a été rédacteur en chef de la revue Oppositions. Il a publié de nombreux essais, articles et livres. Ses publications comprennent, notamment, House X, Houses of Cards, cities of artificial Excavation, et plus récemment, virtuel House, Diagram Diaries. Il est en outre coauteur, avec Jacques Derrida, de Chora L Works. Un livre qui retrace les étapes de leur travail commun à l’occasion du concours pour l’aménagement du parc de la Villette.

 

Depuis l’ouverture de son agence à New York, Eisenman a développé une cinquantaine de projets de natures et d’échelles diverses. De nombreux projets ont été lauréats de concours, mais tous ne sont pas construits. Ses réalisations significatives sont House VI, le Wexner Center for the Visual Arts, l’Aronoff Center for Design and Art (aux États Unis), le IBA Social Housing à Berlin et le Koizumi Sangyo Office Building et le Nunotami Headquaters Building (Japon) . Eisenman a remporté récemment plusieurs concours importants dont le Mémorial pour les Juifs d’Europe Assassinés à Berlin ou bien le centre culturel de Saint Jacques de Compostelle en Espagne de plus de 350 000 m² . (actuellement en cours de réalisation).

 

 Suivre

Vous êtes le 1000006783ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site